logo-supersport

Arabie Saoudite : Kessié et Seko tout feu tout flamme

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp

Franck Kessié et Seko Fofana étaient en feu le week-end dernier  à l’occasion de la 31e journée de la Saudi Pro League. En effet, les deux milieux ivoiriens se sont illustrés de la plus belle manière. Le premier a inscrit un but et permis à son club d’Al Ahli de s’imposer  (2-1) face à Al Shabab. Le second en déplacement avec son club à Al-Ittihad a été l’un des grands artisans du large succès (5-0) d’Al-Ettifaq. Avec une réalisation et une passe décisive, Seko Fofana a été un grand bonhomme de cette formation d’Al-Ettifaq. Au Prince Faisal Bin Fahd Stadium de Ryad, Al-Shabab a ouvert le score très tôt grâce à Yannick Carrasco (1-0, 19e).  Franck Kessié a rétabli la parité au score dans les arrêts de jeu de la première mi-temps. C’est le 9e but de l’international ivoirien. Roberto Firmino a inscrit le but de la victoire d’Al Ahli à la 53e minute de jeu. Avec ce succès, Kessié et Al Ahli conservent la 3e place avec 58 points+27.  Très discret depuis son retour de la CAN, Seko Fofana n’a même pas mis 5 minutes pour commencer son show. Trois minutes après le coup d’envoi, l’Ivoirien ouvre le score sur un missile des 30 mètres dont lui seul a le secret. Un véritable coup de canon qui n’a laissé aucune chance au  gardien d’Al-Ittihad (1-0, 3e). C’est le 2e but de la saison de l’ex-Lensois. Orphelin de Karim Benzema, Al-Ittihad va concéder un penalty à la 31e minute de jeu. L’ancien Lyonnais, Moussa Dembélé a bien exécuté la sentence pour corser l’addition pour Al-Ettifaq (2-0, 31e). Il va s’en suivre le « one man show » du Camerounais, Karl Toko Ekambi. En effet, l’ancien Lyonnais s’offre un  « hat-trick » en l’espace de 20 minutes (35e, 39e, 55e) ! Après deux premiers buts de renard des surfaces à bout portant, le Camerounais  a profité d’une ouverture lumineuse de Seko Fofana sur son dernier but du jour. Avec cette victoire, l’équipe de Steven Gérard occupe la 6e place au classement et revient à 6 points de sa victime. Mais,  ils Al-Ettifaq aura du mal à accrocher la 4e place étant donné qu’il n’a plus que 3 matchs à jouer.

Olivier Asseman

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp